Lettre au maire de Saint-Nazaire

600px-Boîte

Cliquez ici pour télécharger la lettre 

à David Samzun, maire de Saint-Nazaire

OBJET : Arrivée de marins russes à Saint-Nazaire

Saint-Nazaire, le 1er juillet 2014

   Monsieur le Maire,

   À la suite de l’arrivée de quatre cents marins de l’armée russe dans notre ville le 30 juin dernier, je me permets de vous écrire ce courrier.

  J’avais de longue date espéré que l’arrivée de ces marins, pour un séjour de plusieurs mois, susciterait une réaction même a minima de la municipalité. En l’état, la courtoisie imposerait, je le pense, que ces marins soient accueillis par une délégation officielle de notre conseil municipal.

   En effet, ces hommes sont présents à Saint-Nazaire parce que leur pays commerce avec le nôtre à hauteur de 1,2 milliard d’euros, dans le cadre d’un achat de deux porte-hélicoptères. Au- delà de la pure diplomatie, les enjeux financiers sont suffisamment conséquents pour que ces hommes et, à travers eux, la Russie, soient traités avec les égards qui leur sont dus.

   Or, monsieur le Maire, il me semble qu’en la matière, votre silence ne rend pas service à Saint- Nazaire. Je ne feins pas d’ignorer que la politique actuelle de votre majorité à l’égard de cette arrivée des marins russes est en grande partie « dictée ». Elle me semble l’être non seulement par le contexte géopolitique international, conséquemment à la crise ukrainienne, mais également des éléments de politique nationale, dans la mesure où, depuis la fin de la campagne municipale, un certain nombre de vos alliés politiques de gauche dans le département réclament ouvertement l’annulation du contrat liant la France et la Russie pour la livraison de ces bâtiments. Malgré cela, et pour l’intérêt de tous, il vous faudrait redevenir un homme libre, et ne pas vous laisser guider impunément par plus dogmatiques que vous.

  Je vous appelle, monsieur le Maire, au plus grand discernement, à la plus essentielle sagesse. Ne pas accueillir dignement ces hommes écornerait, j’en suis sûr, votre municipe et en ma qualité d’élu d’opposition, avec mes collègues du Rassemblement Bleu Marine, je devrais en prendre acte. J’ajouterai de plus que la conception de ces bâtiments par les Chantiers nazairiens et nos ouvriers, quels que puissent être les a priori politiques en présence, grandit Saint-Nazaire et la France. Vous ne serez, je le pense, pas insensible à cet argument de bon sens. Cela nous élève collectivement quand le débat médiatique reste si terre-à-terre. En effet, dans une période de doute sur notre capacité à rester une puissance industrielle parmi les Nations, voici l’œuvre du génie des hommes, leur passion, leur inventivité, leur professionnalisme appliqué au domaine de l’industrie. Loin d’épouser les querelles du temps, ces ouvriers œuvrent, d’ailleurs anonymement, pour bâtir un monde où la coopération pacifique entre cultures, notamment par le travail, prévaut sur le seul rapport de forces.

   Je vous prie, monsieur le Maire, d’agréer mes salutations distinguées.

Jean-Claude Blanchard

président du groupe Bleu Marine au conseil municipal de Saint-Nazaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *