Saint-Nazaire : la liste RN rajeunie se structure

800-440px-ListeRNSN

Article de Ouest-France du 9 octobre 2019


Julie Duplessis, vingt-trois ans, sera la numéro deux de la liste du Rassemblement national conduite par Gauthier Bouchet à la prochaine municipale. Engagée volontaire dans l’Armée de terre pendant trois ans, désormais cuisinière, cette jeune Alsacienne s’est installée à Saint-Nazaire il y a quelques mois. Sympathisante RN, non encartée, elle se reconnaît dans le projet de la liste « de changer la ville et de mettre en avant des choses positives ».

Pour Gauthier Bouchet, sa colistière incarne aussi « le rajeunissement » d’une liste désormais composée à 98 %, et qui accueille plus d’une dizaine de personnes sans étiquette. « Nous voulons réunir les Nazairiens de différentes sensibilités », indique-t-il.

Le RN souhaite « offrir une alternative au maire et au système de gauche tel qu’il existe depuis des décennies ». Le mouvement, qui a lancé sa campagne au début de l’été, a également « commencé à prendre le pouls des Nazairiens via des ateliers », en commençant par une thématique qui lui est chère : l’insécurité.

La liste entend porter à vingt-cinq le nombre des policiers municipaux (dix actuellement), les armer. « On ne se sent pas en sécurité dans les rues de Saint-Nazaire, et l’insécurité s’aggrave. La dizaine de dealers autour du Paquebot que je vois quand je rentre chez moi, c’est apparu pendant le municipe Samzun », avance la tête de liste.

Gauthier Bouchet ne prétend pas régler le problème d’un coup de caméras de surveillance en plus grand nombre, « mais les dissuader d’agir, ce sera déjà une victoire ». Le RN pense financer ces postes pour partie en diminuant le nombre d’adjoints et leur rémunération. Consciente que la campagne ne peut être mono-thématique, la liste dit continuer à travailler son programme.

Denis RIOU

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *